(FR) NeuroTracker et le hockey en mode tactique

The NeuroTracker Team Français, Sports Comments

Le hockey demeure un des sports les plus frénétiques sur la planète. Les joueurs doivent suivre les mouvements d’une rondelle rapide comme l’éclair et prédire les déplacements des joueurs de leur équipe et des adversaires tout au long de la partie. Pour y arriver, ils doivent effectuer des calculs et développer des stratégies complexes en quelques instants.

Comment est-il possible, alors, d’améliorer votre capacité à reconnaître un jeu pendant qu’il se produit et de prédire le prochain? C’est là qu’entre en scène l’entrainement cognitif. Il est important de rester en forme afin d’atteindre le maximum de ses aptitudes. C’est la même chose pour le cerveau. Le cerveau humain est capable d’exploits considérables. L’entrainer pour s’adapter aux besoins compliqués d’une partie de hockey permet de s’octroyer un avantage stratégique considérable.

Historiquement, les coachs ont utilisé des mises en situation à l’entrainement pour améliorer les habiletés cognitives en préparations pour un match. Aujourd’hui, il y a un entrainement pour votre cerveau aussi. NeuroTracker utilise une technologie d’environnement 3D de pointe, avec des logiciels permettant de suivre de multiples objets pour augmenter la concentration et la capacité à prendre des décisions des athlètes.

Pour y arriver, on a typiquement besoin d’une dizaine de minutes et d’aussi peu que deux séances par semaine. L’efficacité de l’entrainement est basé sur la « plasticité » du cerveau, c’est-à-dire sa capacité à apprendre et à s’adapter.

(voir la recherche ici)

En traitant mieux les informations visuelles, vous pouvez prendre de meilleures décisions. Par exemple, l’entrainement avec NeuroTracker a aidé des joueurs de soccer à faire des meilleures décisions de passe, un bénéfice qui a été prouvé dans des expériences scientifiques.

L’entrainement en mode tactique offre d’autres scénarios simulés. Face aux images de véritables parties de hockey, vous pouvez poursuivre l’apprentissage en immersion avec le NeuroTracker. Dans une étude récente,  la transférabilité des bénéfices et améliorations apportées par NeuroTracker a été mesurée et démontrée au soccer. (Lien vers l’étude)

Dans un entrainement de base NeuroTracker, on doit suivre des cibles à l’intérieur d’un groupe, habituellement quatre sphères sur huit. En mode tactique, on augmente la demande cognitive substantiellement en présentant des situations complexes demandant au participant de prendre des décisions, tout en continuant de suivre les cibles. C’est épuisant mentalement, même pendant de courtes sessions. C’est le résultat de votre cerveau qui travaille fort à apprendre. Cela permet d’obtenir des améliorations très vite, mais c’est aussi, en théorie, l’approche idéale pour développer de la résistance mentale. Cette force est essentielle pour éviter les buts accordés à la dernière minute, ce qui survient si souvent quand les joueurs sont épuisés.

Entrainer le cerveau à répondre rapidement à ce genre de stimuli visuels devient chose commune dans les organisations sportives d’envergure partout à travers le monde. Savoir où aller et quand y aller, basé sur des indices visuels et une meilleure compréhension de la façon dont le jeu se déroule, c’est la marque des joueurs d’exception.

Que vous soyez défenseur ou gardien de but, la capacité à traiter l’avalanche d’informations qui déferle pendant une attaque est vitale. Comme joueur de centre ou ailier, pouvoir reconnaître le schéma qui se développe dans un échec avant est crucial pour déjouer la contre-attaque.

Le mode tactique de NeuroTracker est créé spécifiquement pour ça. Cet ajout d’une grande quantité d’exercices cognitifs abstraits avec des scénarios de prises de décision offre une approche intégrée à l’entrainement de performance.

Share this Post

About the Author

The NeuroTracker Team